(cette page contient une vidéo, ça peut donc bloquer selon les navigateurs et les anti-virus .. dommage chez ceux que ça bloque, ça valait le coup !)

Slovenija

Vrhnika - Veliki Dol

(chateau de Predjama, Grottes de Postojna, Lipica)

32ème étape, jeudi 20 août, 106,2 km.

Viendez causer de la Slovénie sur le forum ..

dan32.jpg petit_trajet32.jpg

 

La route matinale.
Finalement, ce ne sera pas si bien notre parking, surtout au petit matin, avec nombreux camions qui vont faire trembler notre Joly Jumpy.
On rejoint assez rapidement Logatec, puis une jolie route vallonnée jusqu'à Planina, très charmante mais il y a du monde sur la route. Ca roule bien en tout cas.
Là, on part dans les collines pour rejoindre le chateau de Predjama, le paysage est rural et vallonné, c'est assez chouette.
On arrive à Predjama assez rapidement, et on a bien fait de venir si tôt le matin, il n'y a pas beaucoup de gens, et le prix du total est certes élevé (24,50 € chacun) mais il y a un prix pour la totale, et puisque nous faisons la totale, c'est bon pour nous (chateau et grottes de Predjama, grottes de Postojna). (petite anecdote, j'ai trouvé ce chateau dans un film de jackie chan il y a quelques temps, Mister Dynamite)
 
Chateau de Predjama
Le chateau est splendide dès le parking. C'est un chateau troglodyte juché sur une falaise, assez remarquable aussi pour sa beauté. Et sous le soleil merveilleux qu'il fait aujourd'hui, sa couleur blanche est resplendissante. C'est très beau !

dan32-predjama_01.jpg 

Le chateau de Predjama (on y voit le chateau, la grotte en dessous, la sortie de la grotte au dessus, et le balcon belvédaire à sa gauche)

Et puis, même s'il est touristique, le lieu reste assez sauvage (la falaise abrupte) et traditionnel, avec un espace laissé pour des joutes médiévales de chevalier (combat de lances). Bref, ce chateau donne vraiment envie d'être visité, et on ne s'en prive pas.

dan32-predjama_03.jpg dan32-predjama_02.jpg

Un vrai chateau troglodyte avec ses grottes et ses joutes médiévales

Les pièces du chateau sont numérotées et le plan est très précis, si bien qu'on ne loupe rien de la visite.
Ce chateau n'est plus un lieu de vie, mais un vrai musée, où chaque salle est rénovée comme elle était utilisée dans l'ancien temps. Nous avons donc des objets d'époque, et surtout, ce qui est assez formidable, il y a des mannequins, déguisés, qui donnent énormément de vie aux pièces. Du coup, c'est très facile de s'imaginer ce qui se tramait dans ces salles, notamment la salle de torture, remarquablement mise en scène derrière la salle du jugement, avec un juge à l'air sévère.

dan32-predjama_04.jpg dan32-predjama_05.jpg

Le cachot, bien mise en scène dans une grotte                                                                                                       Le salon, avec une petiote et une servante

C'est donc déjà un vrai plaisir que de sillonner ce chateau.
Mais ce n'est pas fini pour les louanges !
Ce chateau est en plus troglodyte, et il l'est vraiment, pas que dans l'apparence. Les murs s'encastrent parfaitement avec les parois de la grotte, qui font parti de la structure du chateau. Encore une fois, le cachot démontre parfaitement l'utilisation d'un creux dans la paroi comme mur du chateau.

dan32-predjama_09.jpg   dan32-predjama_10.jpg   dan32-predjama_11.jpg

            La chambre de l'abbé                                    Chateau véritablement troglodyte, le mur s'arrête, la paroi débute                      La salle de réception avec son duc

Plus on s'enfonce dans le chateau, plus les murs sont anciens, et il se trouve qu'au fond du chateau, il n'y a plus de mur, mais il se termine dans la grotte, mais vraiment dans la grotte, où il semble qu'il y a eu une vie .. c'est vraiment impressionant !
Et puis, il y a aussi la vue ! Des salles du chateau, il y a une vue énorme, mais en plus, un belvédaire est juché au dessus du chateau. On y accède par des marches creusées dans la falaise, et de là, un balcon nous offre une vue exceptionnelle sur la région.

dan32-predjama_06.jpg dan32-predjama_07.jpg

Ce chateau avait aussi un côté défensif, ces meurtrières sont là pour nous le rappeller

Ce chateau ne pouvait pas être surpris par une quelconque attaque surprise, il domine vraiment toute la région. Waouh ! Impressionant !

dan32-predjama_08.jpg 

La vue sur le hameau à partir du belvédaire

 
Grottes sous le chateau.
Et ce n'est pas fini, et non !
Sous le chateau, une grotte faisait office d'entrée au chateau, avant que le pont ne soit créé.
Avec une guide parlant parfaitement anglais (qu'on comprenait bien), nous allons rentrer avec un groupe dans cette petite grotte.
Certes, il n'y a aucune sécrétion dans cette grotte, ou vraiment très peu, plus d'eau, plus de vie, mais elle sera tout de même très intéressante, par son histoire surtout.
A l'entrée se trouve déjà les écuries, désormais disparues, mais c'est là que l'on mettait les chevaux des hôtes et des visiteurs. De là, il y a une très belle vue plongeante sur la rivière qui passe dessous.
Ensuite, on entre dans un couloir où les parois sont toutes signées par des noms, qui sont les noms des visiteurs qui sont venus aux chateaux dans les temps anciens, et aussi les hôtes du chateau. Et bien, ça en fait du monde, et du beau monde ...
Ce couloir débouche sur une grosse salle, dite salle de l'or, car les gravillons qui la composent brillent comme de l'or.
La fin de la grotte est une longue montée, très longue montée, sur des escaliers très pentus. Autour de nous, volent en zigzaguant des chauve-souris. Une seule consigne : surtout ne pas pointer notre torche vers elles, au risque qu'elles nous attaquent .. glups ...
On sortira de la grotte en haut du chateau, alors qu'on avait démarré en bas. Sur la photo du chateau, on voit bien la sortie de la grotte .. Intéressante visite de 45 minutes.
 
Entre Predjama et Postojna.
On termine notre visite au chateau (on avait dû couper pour aller à la grotte), la fin de visite est un peu moins remarquable, mais la visite du chateau est vraiment exceptionnelle !! Très très bien !
Puis on reprend la voiture pour aller à la grotte de Postojna, où il n'y a pas vraiment d'autres choix que de s'arrêter au parking (3,50 €).
Petit repas (miam : cevapčiči froids, tomates, fêta) sur le parking, sur de l'herbe quand même, avant notre visite programmée à 16h.
On y est tôt mais il faut quand même attendre, et puis, il y avait déjà des gens, c'est vraiment touristique ici ... mais bon, ça se fait.
 
Les grottes de Postojna.
Ces grottes sont presque les plus connues au monde, selon le guide, donc oui, ça valait le coup de venir.
Ca commence par un petit tour en train d'un petit quart d'heure, le long d'une grotte éclairée, qui déjà nous dévoile de nombreuses beautés. On est très nombreux dans notre train, mais vu que tout ce qui est à regarder est au dessus de nous, il n'y a aucun soucis pour bien en profiter.

dan32-postojna_train_1.jpg dan32-postojna_train_2.jpg

Un petit tour en train dans un monde mystérieux et splendide

Ensuite, on arrive dans une énorme salle, avec un parterre bien bétonné, où nous attendent de nombreux panneaux : slovènes, anglais, allemands, italiens, français .. on se met avec les français, et on attend un peu la guide (un petit accent, mais elle parle doucement, donc c'est très bien). Coup de chance pour nous, on passe en dernier, c'est à dire que l'on va pouvoir bien profiter de notre visite. (lucie : tu n'as pas dit qu'on se les pelait, surtout dans le train)

dan32-postojna_train_3.jpg dan32-postojna_train_4.jpg

En attendant la guide, on profite déjà de notre première salle, déjà très bien fournie en sécrétions

La première salle est la plus gigantesque de notre visite. Elle s'appelle la grande montagne. Les sécrétions y sont absolument fantastiques, un vrai paradis troglodyte, c'est grand, c'est beau, c'est époustouflant ! On passe vite quand même, trop vite, mais nos yeux brillent devant tout ce spectacle. C'est là où nous avons la chance d'être les derniers. On peut prendre un peu plus notre temps, même si on n'entend pas tout ce que nous dit notre guide.

dan32-postojna_grande_montagne_1.jpg dan32-postojna_grande_montagne_2.jpg

Sur la Grande Montagne, il faut avoir les yeux partout

dan32-postojna_grande_montagne_3.jpg dan32-postojna_grande_montagne_4.jpg

        Quelques sécrétions, mais il y en a des milliers de milliers ici                                                                  Le pont russe, abordé par le groupe des italiens, celui qui nous précède

Après le pont russe, on arrive à la salle des spaghettis, marrante car il y a des filaments qui pendent au plafond, c'est surtout ça à voir, et c'est vrai que ça ressemble à des spaghettis. Cette salle est aussi impressionante, avec un plafond plus bas, donc plus de visibilité pour les sécrétions.

dan32-postojna_salle_spaghetti_1.jpg dan32-postojna_salle_spaghetti_2.jpg

La fameuse et très belle salle des Spaghettis

dan32-postojna_salle_spaghetti_3.jpg dan32-postojna_salle_spaghetti_4.jpg

Ensuite, c'est la salle blanche, toute ... blanche, et puis la salle rouge, où la roche est ... rouge, enfin rougeâtre. Mais il faut dire que les effets de couleurs des projecteurs accentuent cet univers bien différents. Ces salles sont intéressantes, mais moins époustouflantes que la première.

La salle blanche
On entre alors dans une partie artificielle, créée notamment par les soldats de Mussolini, un souterrain très peu intéressant, où il y a des histoires de guerre à écouter plus que des choses à voir. C'est moins intéressant, surtout qu'on est venus ici pour s'en mettre plein les yeux.
On retournera au bas de la grande Montagne, pour revoir des sécrétions intéressantes, mais moins qu'en haut (on regrette de ne pas y avoir passé plus de temps en haut du coup). Une sécrétion est cependant considérée comme la plus belle dans cette salle, c'est la sécrétion dite du Diamant, une grosse sécrétion blanche avec un gros bulbe, effectivement impressionante.

dan32-postojna_salle_blanche.jpg dan32-postojna_diamant_2.jpg dan32-postojna_diamant_1.jpg

                                                       La salle blanche                                                                                                                    La sécrétion du diamant

Plus loin, on arrive dans un grand couloir où une plaque est insérée, avec dessus une effigie de la protée, l'animal symbole de cette grotte, puisqu'on ne la trouve quasiment qu'ici. Cependant, pas de protée pendant la visite, on est trop haut, et puis elle vit dans l'eau, et nous, on n'a pas vu d'eau.
Enfin, on arrive à une salle vide, dite, salle des concerts, puisque c'est ici qu'avaient lieu avant des concerts, avant qu'on ne remarque que ces concerts détruisaient un peu ce lieu fantastique ...
Donc un peu déçus par la fin de la visite, en fait, on voit le plus exceptionnel dès le début de la visite, ce qui est bien embêtant pour la fin de la visite. Mais par contre, la grande Montagne est absolument fantastique !
Après dix minutes d'attente pour l'arrivée d'un train, on rentrera dans un train presque vide, donc on va pouvoir bien s'amuser, notamment à prendre des films. Bref, le retour est vraiment très agréable !

Retour en train, devant nous, Indiana Jones

 
Le Lipica
Après plus d'1h15 de visite, on arrive à la surface. On retourne vite au camion, sans s'attarder à la vingtaine de stands qui ont fleuri autour de la grotte, ouverte au public en 1901 ! Cependant, on a hésité un petit moment d'aller au vivarium pour voir la protée, mais bon, pour voir une bestiole sans vie dans un aquarium, le prix était un peu excessif.
On reprend la route, on traverse Divaca, avant de tourner vers Lipica, autre lieu touristique de slovénie. C'est ici que sont élevés des chevaux célèbres, les lipizzans (les amateurs sauront de quoi je parle, moi je n'en savais rien avant d'y aller), ce sont des chevaux tout blancs, à priori vraiment fameux.
A Lipica, nous arrivons trop tard, les chevaux sont rentrés, et nous avons juste la chance de rouler sur une route très jolie, bien bordée par des pâturages dont les clôtures sont toutes blanches, et donc ça forme un ensemble plutôt coquet.
Nous ne nous attarderons pas à Lipica, regrettant cependant de ne pas les voir ces satanés chevaux albinos ..
 
Nuit dans le Kras.
Au bord de la frontière italienne, nous allons suivre une route au nord de Sežana. La route sera agréable, dans une région viticole et vallonnée, qui est le début du Kras.
On trouvera un parking juste avant la bourgade de Veliki Dol, où nous pensions être tranquilles, mais une bande de jeunes vont faire quelques allers retours, et vont nous klaxonner plusieurs fois, ce qui nous mettra un peu mal à l'aise. Ca ne nous empêchera pas d'y prendre un bon repas (miam : cordon bleu (Ljubljanski Zrezek), semoule) et de bien y dormir.

 

                    ==> trente-troisième étape : dernière journée en Slovénie, au bord de la Soča

Viendez causer de la Slovénie sur le forum ..

 Menu de la Slovénie 

 L'avant Slovénie 

dan 01 - dan 02 - dan 03 - dan 04 - dan 05 - dan 06 - dan 07

dan 08 - dan 09 - dan 10 - dan 11 - dan 12 - dan 13 - dan 14

dan 15 - dan 16 - dan 17 - dan 18 - dan 19 - dan 20 - dan 21

dan 22 - dan 23 - dan 24 - dan 25 - dan 26 - dan 27 - dan 28

dan 29 - dan 30 - dan 31 - dan 32 - dan 33 - dan 34 - dan 35

 Bilan de la Slovénie 

 Le Film

 Forum de la Slovénie 

trajetgif.gif

 

radioviajebaniere.jpg